Une vie sociale professionnelle malgré le confinement

Nous avons tous compris que notre monde vient de franchir une étape dans la socialisation à travers les technologies. 

Les outils étaient déjà tous existants, mais leur usage n’était répandu que parmi les plus adeptes des technologies. 

Depuis le début du confinement, j’ai beaucoup de plaisir à participer à des rencontres sociales avec des équipes de travail lors desquelles nous partageons un café ou un cocktail. 

Les conversations sont à quelques exceptions les mêmes que nous aurions si le tout se passait normalement en présence de chacun. 

Ce qui est amusant, c’est l’apparition de petits détails de la vie de nos collègues qui ne font habituellement pas partie de nos univers professionnels. Ainsi, nous voyons des passages furtifs de membres de la famille et des animaux de compagnie. 

Nous nous retrouvons mis en scène dans nos décors naturels, soit nos domiciles. Je ne peux que penser que ça ajoute une certaine texture à la relation que nous avons avec nos collègues.

Ce qui est surprenant, c’est qu’il me semble que cette nouvelle façon de poursuivre nos relations atteint assez bien les objectifs de socialisation qui nous sont nécessaires en tant qu’êtres humains. Ces contacts rassurent et réjouissent. Bref, ça fait du bien. 

Il sera intéressant de voir comment le tout évoluera par la suite, surtout quand nous tenterons un retour à la « normale ». Est-ce que nous maintiendrons ces rencontres virtuelles? Allons-nous combiner virtuel et présentiel?

Prenez-soin de vous.