Le poids de la technique

Avez-vous déjà regardé un film et remarqué un micro perche apparaître dans le cadrage?

Quand ça se produit, pour moi ça détruit toute la magie. Mon état d’esprit change et au lieu de me concentrer sur le récit, je me mets à scruter le fond du décor pour trouver d’autres erreurs. 

C’est la même chose quand on facilite une rencontre. Que ce soit lors de discussions virtuelles ou présentielles, on souhaite éviter que les outils ou les techniques deviennent le sujet de la conversation. 

Un bon outil, c’est celui qui s’efface rapidement pour laisser place à la conversation. 

Cette dernière semaine, j’ai participé à des vidéoconférences avec probablement toutes les applications existantes. Mon constat: plus l’outil est simple, meilleures sont les interactions.

Les applications avec beaucoup d’option et de fonctionnalités sont souvent celles auxquelles il est difficile de se connecter. Ceci cause un retard dans le début des rencontres. Ensuite, leur déroulement est ennuyé par l’activation/désactivation des micros. 

Quant au partage d’images de présentation (PowerPoint ou autres), je n’ai à ce jour vu personne l’utiliser de manière à avoir une valeur ajoutée significative. 

Ici, comme dans bien d’autres cas, la simplicité est la meilleure formule. Par contre, notez bien que la simplicité est souvent le résultat de beaucoup de travail.