Un contrat moral de rencontres virtuelles

Je poursuis mes réflexions à propos des techniques de facilitation des rencontres virtuelles.

 

Au-delà du fonctionnement technique, il m’a semblé utile de définir des règles qui crée un état d’esprit participatif dans la relation entre le facilitateur et les participants.

 

Qu’est-ce qui est manquant selon vous? N’hésitez pas à me transmettre vos commentaires.

 

Contrat moral de rencontre virtuelle

 

Préambule

 

Les technologies permettent de nous rapprocher malgré que nous ne soyons pas tous au même endroit. Cependant elles ne permettent pas la même qualité d’échange et de contact humain.

 

Le présent document vise à inciter toutes les parties prenantes à une rencontre virtuelle à agir de manière à permettre une participation agréable favorisant l’atteinte des objectifs et de permettre la meilleure contribution possible de chaque participant.

 

Le facilitateur

 

Article premier

 

Le facilitateur transmettra à l’avance l’ordre du jour détaillé de la rencontre et les objectifs à atteindre quelques jours avant la rencontre de manière à permettre la préparation des participants, mais aussi pour qu’ils puissent faire des commentaires ou poser des questions.

 

Article 2

 

Le facilitateur s’assurera de bien comprendre l’outil de communication et s’assurer qu’il est fonctionnel au moins 15 minutes avant le début de la rencontre.

 

Article 3

 

Le facilitateur s’assurera une participation équitable de chacun des participants et s’assurera du respect de l’horaire.

 

Article 4

 

Le facilitateur prévoira des pauses en nombre suffisant pour assurer à chacun les meilleures dispositions de concentration tout au long de la rencontre.

 

Article 5

 

Le facilitateur fournira dans les meilleurs délais un compte-rendu de la rencontre et des réponses aux questions laissées en suspend.

 

 

Le participant

 

Article 6

 

Le participant prendra connaissance de l’ordre du jour et des documents transmis et fera parvenir d’avance ses commentaires et ses questions.

 

Article 7

 

Le participant s’installera dans un lieu confortable et silencieux pour participer à la rencontre avec à sa disposition une tasse (ou autre récipient) contenant son produit d’hydratation favori.

 

Article 8

 

Le participant s’assurera avant le début de la rencontre du bon fonctionnement de ses outils technologiques pour qu’il puisse avoir une participation pleine et entière.

 

Article 9

 

Le participant consacrera toute son attention à la rencontre pour toute sa durée prévue. À cet égard, il désactivera tout autre outil de communication qui pourrait détourner son attention.

 

Article 10

 

Le participant adoptera une attitude favorisant le partage d’information et l’écoute des autres dans le but de faire de la rencontre un moment d’échange stimulant pour tous.

Une vie sociale professionnelle malgré le confinement

Nous avons tous compris que notre monde vient de franchir une étape dans la socialisation à travers les technologies. 

Les outils étaient déjà tous existants, mais leur usage n’était répandu que parmi les plus adeptes des technologies. 

Depuis le début du confinement, j’ai beaucoup de plaisir à participer à des rencontres sociales avec des équipes de travail lors desquelles nous partageons un café ou un cocktail. 

Les conversations sont à quelques exceptions les mêmes que nous aurions si le tout se passait normalement en présence de chacun. 

Ce qui est amusant, c’est l’apparition de petits détails de la vie de nos collègues qui ne font habituellement pas partie de nos univers professionnels. Ainsi, nous voyons des passages furtifs de membres de la famille et des animaux de compagnie. 

Nous nous retrouvons mis en scène dans nos décors naturels, soit nos domiciles. Je ne peux que penser que ça ajoute une certaine texture à la relation que nous avons avec nos collègues.

Ce qui est surprenant, c’est qu’il me semble que cette nouvelle façon de poursuivre nos relations atteint assez bien les objectifs de socialisation qui nous sont nécessaires en tant qu’êtres humains. Ces contacts rassurent et réjouissent. Bref, ça fait du bien. 

Il sera intéressant de voir comment le tout évoluera par la suite, surtout quand nous tenterons un retour à la « normale ». Est-ce que nous maintiendrons ces rencontres virtuelles? Allons-nous combiner virtuel et présentiel?

Prenez-soin de vous.